Lorie-Marlène Brault Foisy
Professeure
Local : N-2250

Mon parcours en recherche prend d’abord racine dans une formation au Baccalauréat en psychologie complétée à l’Université de Montréal. Les cours que j’ai suivis dans le cadre de ce baccalauréat ont suscité chez moi un intérêt marqué pour les différents aspects du développement humain et de l’apprentissage, particulièrement chez le jeune enfant.

Ayant le désir d’apprendre et de contribuer plus concrètement au développement de l’enfant, c’est donc naturellement que j’ai souhaité préciser mon orientation en me dirigeant vers le domaine de l’éducation. J’ai ainsi réalisé un Baccalauréat en éducation préscolaire et enseignement primaire à l’UQAM. Durant ce baccalauréat, j’ai eu l’occasion de constater la complémentarité de ma formation en psychologie et de celle en éducation, la psychologie apportant un éclairage fondamental quant à la compréhension des processus d’apprentissage et d’enseignement.

Dans le cadre de ma formation en éducation, j’ai développé un intérêt concernant plus spécifiquement le rôle des fonctions exécutives dans le développement et l’apprentissage, notamment en sciences. Cela m’a poussée à compléter une maîtrise en éducation à l’UQAM en menant un projet de recherche visant à mieux comprendre le rôle de l’inhibition cognitive dans l’apprentissage des sciences. Pour ce projet, j’ai eu à m’approprier un domaine de recherche émergent, celui de la neuroéducation, ainsi que des instruments méthodologiques propres aux champs des neurosciences et de la didactique expérimentale. Ces instruments représentent à mes yeux des outils complémentaires permettant d’obtenir de l’information supplémentaire sur les processus développementaux et d’apprentissage. La maîtrise de ces nouveaux outils m’a par la suite permis d’envisager une recherche doctorale avec des instruments méthodologiques similaires, mais orientée vers mes intérêts premiers de recherche : les processus d’apprentissage fondamentaux chez le jeune enfant et l’intervention éducative au préscolaire.

Étant maintenant professeure au département de didactique de l’UQAM, je continue de m’intéresser aux mécanismes cérébraux liés au développement, à l’apprentissage et à l’enseignement, principalement en petite enfance. Mon programme de recherche s’inscrit dans une vision selon laquelle les processus physiologiques et cognitifs sous-tendent les processus apparents du développement global et de l’apprentissage chez le jeune enfant.  L’observation et l’étude de ces processus peuvent ainsi apporter un éclairage supplémentaire à notre compréhension du développement et de l’apprentissage ainsi qu’au choix des interventions pédagogiques et du soutien à mettre en place auprès de l’enfant.

Dans le contexte des milieux éducatifs en petite enfance et au préscolaire, il m’apparaît pertinent de se pencher sur différents éléments pouvant faciliter le développement ce des processus cognitifs et cérébraux : pratiques éducatives susceptibles de favoriser le développement global de l’enfant, interventions pour soutenir et préparer aux premiers apprentissages, planification des activités, rôle de la rétroaction, etc. À mon sens, ces éléments et leur impact respectif sur le développement cognitif et cérébral sont particulièrement intéressants, car ils sont susceptibles d’influencer significativement la qualité des services éducatifs de la petite enfance.

Octobre 2020

DOMAINES D’EXPERTISES

  • Développement cognitif
  • Didactique
  • Neuroéducation
  • Neurosciences
  • Petite enfance
  • Qualité des contextes éducatifs

CHEMINEMENT ACADÉMIQUE

Doctorat en éducation, Université du Québec à Montréal (en cours)

Maîtrise en éducation (concentration didactique), Université du Québec à Montréal (2011-2013)

Baccalauréat en éducation préscolaire et enseignement primaire, Université du Québec à Montréal (2007-2011)

Baccalauréat en psychologie, Université de Montréal (2004-2007)

ARTICLES SCIENTIFIQUES

2020

2018

2017

2015

2014

ARTICLES PROFESSIONNELS OU DE MAGAZINES

2018

2016

2015

2013

2012

2011

2010

CHAPITRES DE LIVRE U OUVRAGES COLLECTIF

2020

2017

  • Brault Foisy, L.-M., Riopel, M. et Mevel, K. (2017). L’utilisation de l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle : les prétraitements et l’analyse des données. Dans S. Masson et G. Borst (dir.). Méthodes de recherche en neuroéducation (p. 61-132). Québec : Presses de l’Université du Québec.

RAPPORTS DE RECHERCHE OU TECHNIQUES

THÈSES

2013

  • Rédactrice en chef invitée pour le numéro thématique «Neurosciences et éducation à la petite enfance» de la revue Neuroéducation (2019)
  • Coorganisatrice de l’École d’été en neuroéducation, UQAM, Montréal (2019)
  • Représentante au conseil syndical du SPUQ (2018 – aujourd’hui)
  • Coorganisatrice du Concours de vulgarisation scientifique de la Faculté des sciences de l’éducation de l’UQAM (éditions 2014 à 2018)
  • Membre du CA de l’Association pour la recherche en neuroéducation (2017 – aujourd’hui)
  • Rédactrice invitée pour le dossier thématique de Vivre le primaire portant sur la neuroéducation : « Quand le cerveau entre à l’école » (2016)

Domaines d'expertises

DOMAINES D’EXPERTISES

  • Développement cognitif
  • Didactique
  • Neuroéducation
  • Neurosciences
  • Petite enfance
  • Qualité des contextes éducatifs

CHEMINEMENT ACADÉMIQUE

Doctorat en éducation, Université du Québec à Montréal (en cours)

Maîtrise en éducation (concentration didactique), Université du Québec à Montréal (2011-2013)

Baccalauréat en éducation préscolaire et enseignement primaire, Université du Québec à Montréal (2007-2011)

Baccalauréat en psychologie, Université de Montréal (2004-2007)

ARTICLES SCIENTIFIQUES

2020

2018

2017

2015

2014

ARTICLES PROFESSIONNELS OU DE MAGAZINES

2018

2016

2015

2013

2012

2011

2010

CHAPITRES DE LIVRE U OUVRAGES COLLECTIF

2020

2017

  • Brault Foisy, L.-M., Riopel, M. et Mevel, K. (2017). L’utilisation de l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle : les prétraitements et l’analyse des données. Dans S. Masson et G. Borst (dir.). Méthodes de recherche en neuroéducation (p. 61-132). Québec : Presses de l’Université du Québec.

RAPPORTS DE RECHERCHE OU TECHNIQUES

THÈSES

2013

  • Rédactrice en chef invitée pour le numéro thématique «Neurosciences et éducation à la petite enfance» de la revue Neuroéducation (2019)
  • Coorganisatrice de l’École d’été en neuroéducation, UQAM, Montréal (2019)
  • Représentante au conseil syndical du SPUQ (2018 – aujourd’hui)
  • Coorganisatrice du Concours de vulgarisation scientifique de la Faculté des sciences de l’éducation de l’UQAM (éditions 2014 à 2018)
  • Membre du CA de l’Association pour la recherche en neuroéducation (2017 – aujourd’hui)
  • Rédactrice invitée pour le dossier thématique de Vivre le primaire portant sur la neuroéducation : « Quand le cerveau entre à l’école » (2016)