Lise Lemay doctorat
Étude des facteurs modulant la relation entre la fréquentation d'un service de garde éducatif depuis la première année de vie de l'enfant et la manifestation de comportements extériorisés et intériorisés au cours de la petite enfance
Unité : UQAM, Doctorat en éducation

Texte de présentation

Finissante en 2006 d’un baccalauréat en enseignement préscolaire-primaire de l’Université de Moncton (N.-B.), je découvre depuis le domaine de la recherche sur les services de garde éducatifs au Québec. J’ai d’abord effectué une maîtrise en éducation à l’UQÀM sous la supervision de Nathalie Bigras et rédigé un mémoire intitulé « L’expérience cumulée de garde en CPE depuis la 1re année de vie de l’enfant affectet-elle ses comportements d’adaptation à 15 et 18 mois? » J’ai ensuite décidé en 2008 de poursuivre mes études supérieures au doctorat à l’UQÀM sous la direction de Nathalie Bigras, en codirection avec Caroline Bouchard. Mes intérêts de recherche sont en continuité avec le sujet de mon mémoire et ma thèse, dont je viens de faire le dépôt initial, s’intitule « Étude des facteurs modulant la relation entre la fréquentation d’un service de garde éducatif depuis la 1re année de vie et la manifestation de comportements extériorisés et intériorisés des enfants au cours de la petite enfance ». Mes années aux cycles supérieurs n’ont pas été marquées seulement par les études. J’ai eu la chance de remplir différentes fonctions qui ont enrichi ma feuille de route. Par exemple, j’ai d’abord effectué diverses tâches comme assistante de recherche. Puis, depuis 2010, je suis chargée de cours au certificat en éducation à la petite enfance à l’UQÀM. Comme vous le savez, j’occupe aussi depuis 2009 la fonction de coordonnatrice de l’équipe de recherche Qualité éducative des services de garde et petite enfance. Récemment, j’ai même codirigé avec Nathalie Bigras la publication d’un collectif recensant les études des 10 dernières années sur l’effet des services de garde sur le développement des enfants. Toutes ces expériences m’ont amenée à présenter des résultats de recherche un peu partout, tant au Québec, qu’aux États-Unis et en Europe. À travers tout ça, j’ai rencontré plusieurs d’entre vous, parents, étudiants, praticiens, personnel de recherche, chercheurs, décideurs, tous ayant en commun une passion contagieuse pour le bien-être des enfants. Je souhaite vous avoir tout autant transmis la mienne. J’entrevois désormais « l’après doctorat ». Je crois que les années à venir seront aussi riches de belles rencontres et que je continuerai à contribuer à la recherche. À suivre…

 

Juin 2013

Bourse CRSH

Unité : UQAM, Doctorat en éducation

Domaines d'expertises

Finissante en 2006 d’un baccalauréat en enseignement préscolaire-primaire de l’Université de Moncton (N.-B.), je découvre depuis le domaine de la recherche sur les services de garde éducatifs au Québec. J’ai d’abord effectué une maîtrise en éducation à l’UQÀM sous la supervision de Nathalie Bigras et rédigé un mémoire intitulé « L’expérience cumulée de garde en CPE depuis la 1re année de vie de l’enfant affectet-elle ses comportements d’adaptation à 15 et 18 mois? » J’ai ensuite décidé en 2008 de poursuivre mes études supérieures au doctorat à l’UQÀM sous la direction de Nathalie Bigras, en codirection avec Caroline Bouchard. Mes intérêts de recherche sont en continuité avec le sujet de mon mémoire et ma thèse, dont je viens de faire le dépôt initial, s’intitule « Étude des facteurs modulant la relation entre la fréquentation d’un service de garde éducatif depuis la 1re année de vie et la manifestation de comportements extériorisés et intériorisés des enfants au cours de la petite enfance ». Mes années aux cycles supérieurs n’ont pas été marquées seulement par les études. J’ai eu la chance de remplir différentes fonctions qui ont enrichi ma feuille de route. Par exemple, j’ai d’abord effectué diverses tâches comme assistante de recherche. Puis, depuis 2010, je suis chargée de cours au certificat en éducation à la petite enfance à l’UQÀM. Comme vous le savez, j’occupe aussi depuis 2009 la fonction de coordonnatrice de l’équipe de recherche Qualité éducative des services de garde et petite enfance. Récemment, j’ai même codirigé avec Nathalie Bigras la publication d’un collectif recensant les études des 10 dernières années sur l’effet des services de garde sur le développement des enfants. Toutes ces expériences m’ont amenée à présenter des résultats de recherche un peu partout, tant au Québec, qu’aux États-Unis et en Europe. À travers tout ça, j’ai rencontré plusieurs d’entre vous, parents, étudiants, praticiens, personnel de recherche, chercheurs, décideurs, tous ayant en commun une passion contagieuse pour le bien-être des enfants. Je souhaite vous avoir tout autant transmis la mienne. J’entrevois désormais « l’après doctorat ». Je crois que les années à venir seront aussi riches de belles rencontres et que je continuerai à contribuer à la recherche. À suivre…

 

Juin 2013

Bourse CRSH