Bannière Faculté des sciences de l'éducation Qualité éducative

Présentation de Noémie Paquette, lauréate 2018 de la bourse de recrutement au doctorat

 

noémie paquetteJe me nomme Noémie Paquette et je suis étudiante en première année au doctorat en éducation à l’Université du Québec en Outaouais (UQO). Possédant un baccalauréat et une maîtrise en psychoéducation de l’Université du Québec en Outaouais ainsi que deux années d’études à temps complet (avec deux stages) au baccalauréat en adaptation scolaire et sociale de l’Université de Sherbrooke, je suis maintenant membre de l’Ordre des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec.

 

Dans le cadre de mon mémoire de maîtrise, j’ai choisi de mener une étude exploratoire sur le sujet afin de préparer ma démarche doctorale ayant pour but de comprendre les différentes perceptions des jeunes enseignants quant à leur rôle sur le développement socioémotionnel des élèves. Les résultats ont permis de faire ressortir trois constats importants : les enseignants semblent confondre le lien élèves-enseignant, la disposition à l’apprentissage avec le développement socioémotionnel, les enseignants considèrent manquer d’outils pour intervenir sur ce développement (interventions davantage réactives pour répondre à un besoin immédiat et les perceptions des enseignants quant à leur rôle sont influencées par leurs valeurs et les besoins des élèves. Malgré la présence de résultats intéressants, les données actuelles ne permettent pas d’identifier clairement comment et pourquoi les enseignants favorisent le développement socioémotionnel de même, que les pratiques éducatives utilisées.

 

C’est pourquoi j’ai fait le choix d’entreprendre des études de troisième cycle avant tout pour le plaisir et par intérêt puisque j’ai la ferme conviction que c’est par la recherche, les savoirs d’expérience et l’approfondissement des connaissances que nous pouvons réellement modifier les pratiques sur terrain. Dans le cadre du doctorat, je vais m’intéresser plus spécifiquement aux perceptions des enseignants-es à l’éducation préscolaire quant à leur rôle sur le développement des compétences socioémotionnelles des enfants ainsi qu’aux pratiques éducatives utilisées pour favoriser ce développement. En fait, mon projet de doctorat portera sur les pratiques éducatives des enseignants-es à l’éducation préscolaire au regard du développement des compétences socioémotionnelles. Il sera dirigé par la professeure Johanne April, membre de l’équipe de recherche, professeure au département de l’éducation (UQO), et co-dirigée par Geneviève Tardif, professeure au département de psychologie et psychoéducation (UQO). Ce choix repose, notamment, sur le fait que les deux professeures disposent d’une forte expertise en développement de l’enfant, ainsi que de compétences complémentaires pouvant venir bonifier ce projet doctorat.

 

C’est avec plaisir que j’accepte la bourse d’entrée au doctorat visant à soutenir mes démarches de recherche auprès des enseignants-es à l’éducation préscolaire, plus spécifiquement en lien avec le développement socioémotionnel s’inscrivant parfaitement dans le mandat de l’Équipe de recherche Qualités des contextes éducatifs de la petite enfance.

 

Décembre 2018