Bannière Faculté des sciences de l'éducation Qualité éducative

Présentation de Ginette Hébert, étudiante graduée de l’Équipe de recherche Qualité des contextes éducatifs de la petite enfance

Après la maitrise

Bonjour, je suis Ginette Hébert diplômée à la maitrise en éducation à l’UQAM, sous la codirection de Nathalie Bigras et de Gilles Cantin, au sein de l’Équipe de recherche Qualité des contextes éducatifs de la petite enfance. Mon mémoire « Les représentations sociales de directrices générales en regard de la qualité et de leur leadership en centre de la petite enfance » s’intéressait à la façon dont les directrices générales se représentent la qualité dans leur CPE et à la façon dont elles s’expriment quant à leur leadership.

J’ai terminé mon mémoire avec la mention « excellent » en 2016. C’est donc avec une confiance professionnelle renouvelée que je poursuis mon travail de chargée de cours à l’UQAM et de formatrice auprès des différents milieux de garde au Québec et dans le canton de Genève en Suisse.

Mon parcours à la maitrise m’a permis de m’approprier un langage scientifique en éducation, de construire une meilleure compréhension de l’apport des différentes méthodologies en recherche et la façon dont leur complémentarité peut permettre d’étoffer l’analyse de sujets d’étude.

Ces nouvelles compétences m’aident à maintenir la rigueur dans mes prises de parole et à demeurer vigilante quant à la qualité des savoirs qui circulent dans le domaine de la petite enfance. D’un point de vue professionnel, cela me permet d’élargir mes connaissances et mes compétences au regard des charges de cours pour lesquelles je peux enseigner. De même, je poursuis mon travail autonome et dispense de la formation continue en collaboration avec les milieux de garde.

Des convictions profondes animent ma conception du développement professionnel continu, dont celui de prendre appui sur la recherche. J’ai conservé mon enthousiasme à construire des ponts entre les savoirs scientifiques et les savoirs issus du terrain. J’ai conservé une grande vitalité à transmettre des savoirs qui soutiennent la qualité des milieux éducatifs pour les tout-petits.

Lors de mes études de maitrise, j’ai eu accès à des modèles théoriques sur les entretiens de recherche qui ont consolidé mes aptitudes à mieux écouter pour mieux accompagner. Ces assises m’aident aussi à formuler des questions qui soutiennent ma compréhension et la réflexion des professionnelles que je côtoie dans les milieux de garde.

J’étais déjà depuis longtemps interpellée par le thème de la qualité en service de garde éducatif, toutefois deux thèmes majeurs se sont ajoutés à mes intérêts professionnels, celui de la représentation sociale et celui du leadership orienté vers la qualité envers les enfants. L’étude du leadership est un vaste champs d’étude. Ma curiosité piquée, il s’agit de thèmes que je continue d’approfondir par des lectures et des discussions avec d’autres professionnelles.

J’ai terminé ma maitrise il y a presque deux ans maintenant. Cette maitrise, je l’ai conquise au prix de persévérance et d’effort personnel. Le soutien de mes codirecteurs, le partage de la réalité étudiante avec les autres membres de l’équipe, la collaboration de bon nombre de DG de CPE, et des encouragements variés d’ordre plus personnel ont contribué à l’aboutissement de ma scolarité de maitrise. Grâce à ces multiples collaborations, j’ai pu célébrer à plusieurs reprises mon diplôme de maitrise. Ces situations de partage me remplissent de fierté.

J’encourage maintenant d’autres personnes à s’engager dans des études supérieures en éducation de la petite enfance. De solides savoirs scientifiques font progresser notre domaine de travail et sont à même d’influencer les décideurs politiques.

 

ginette

 

Les représentations sociales de directrices générales en regard de la qualité et du leadership en CPE.

UQAM, Maitrise en éducation, Gilles Cantin et Nathalie Bigras (dir.).

 

Mars 2018