Nancy Allen

professionnelle Allen Nancy 107

Récemment détentrice d’un doctorat en sciences de l’éducation de l’Université du Québec en Outaouais (UQO), Nancy s’intéresse à la didactique du français et à l’enseignement des stratégies pédagogiques, plus particulièrement en contexte de communication orale. Sa recherche doctorale a mis de l’avant une méconnaissance du volet compréhension orale de la compétence « Communiquer oralement » des prescriptions ministérielles du primaire, principalement en ce qui concerne les conditions énonciatives des élèves. Ces derniers connaissent peu les stratégies à mobiliser pour s’engager ou réussir une tâche scolaire d’écoute et se contentent de prendre des notes. Puisque les indicateurs des documents ministériels sont proposés de manière arbitraire en ce qui concerne cette compétence disciplinaire, mais aussi non disciplinaire, Nancy souhaite étudier comment les volets production et compréhension orales s’actualisent dans les échanges en contextes naturels chez les jeunes enfants. Elle est actuellement stagiaire postdoctorale subventionnée par le CRSH dans l’équipe de recherche Qualité des contextes éducatifs de la petite enfance et est supervisée par Nathalie Bigras et Johanne April. Sa recherche vise à comprendre comment se rétablissent les bris de communication entre des dyades d’enfants plurilingues de 3 à 5 ans provenant de contextes défavorisés. Cette recherche pourrait étayer les conditions énonciatives en place par et pour les enfants en contexte de jeu naturel. De même, cette recherche pourrait aussi penser de manière développementale les indicateurs des prescriptions ministérielles et circonstancier l’enseignement de l’oral au primaire. 

 

Nancy est également chargée de cours à l’UQO et à l’UQAM dans les programmes de premier et de deuxième cycles en éducation. De plus, elle est présidente de la section Montréal-et-Ouest-du-Québec de l’Association québécoise des professeurs de français. Ses recherches, tout comme ses préoccupations en enseignement, sont donc centrées sur le développement langagier, sur les mécanismes et processus qui le sous-tendent et, particulièrement, vers une compréhension éclairée de la communication orale, au cœur du développement scolaire et social de l’enfant.

 

Mai 2017