Julie Dion

Julie Dion2

Je suis professionnelle de recherche à l’UQAM et coordonne actuellement deux projets dirigés par Nathalie Bigras. Le premier, mandaté par le ministère de la Famille, évalue les formations continues offertes aux responsables d’un service de garde en milieu familial (RSG) dans le but de créer un répertoire de formations destinées aux RSG. Le second, « la halte-garderie du cœur…pour toujours », évalue un programme innovant de formation pratique du département de Techniques d’éducation à l’enfance au cégep de Saint-Hyacinthe. Ce projet d’évaluation participatif nous permettra de mieux comprendre les processus d’enseignement mis en œuvre afin de soutenir le transfert des apprentissages chez les futures éducatrices ainsi que les effets d’une telle intervention sur les étudiantes, les enfants et leurs parents. Ces deux projets stimulants me permettent d’approfondir ma réflexion sur l’éducation à l’enfance et principalement sur les facteurs de qualité de nos services de garde à l’enfance.

Au niveau académique, je possède un Baccalauréat multidisciplinaire en Éducation et ai commencé une Maîtrise spécialisée en Éducation à la petite enfance, sous la direction de Nathalie Bigras et Gilles Cantin, que j’ai momentanément interrompu pour des raisons professionnelles. Mes intérêts de recherche se concentrent sur la qualité des milieux, les approches et modèles pédagogiques, le support à la parentalité, ainsi que sur l’éducation interculturelle. J’évolue dans le milieu de la petite enfance depuis 15 ans et mes expériences diversifiées (éducatrice chez tous les groupes d’âge préscolaire, éducatrice auprès d’enfants à besoins particuliers ainsi qu’à l’étranger –au Mali-, coordonnatrice au sein d’un projet de développement international, formatrice, chargée de cours, professionnelle de recherche), m’ont permis de développer une vision objective et globale du domaine de la petite enfance.

Dans un tout autre ordre d’idée, je suis aussi propriétaire d’une cordonnerie avec mon conjoint et dans mes temps libres j’aime lire, faire de l’escalade avec notre fille de 8 ans et rêver du prochain voyage en Afrique.

 

Février 2015