Le réseau PÉRISCOPE

par Caroline Bouchard, membre du comité directeur 

Ce texte est largement inspiré de ce qui se trouve à http://periscope-r.quebec/fr/le-reseau

 

Financé par le FRQSC (2015-2020), grâce à l’appui de la Fondation Antoine-Turmel et du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MÉES), le réseau PÉRISCOPE (Plateforme Échange, Recherche et Intervention sur la SCOlarité : PErsévérance et réussite) vise le croisement des perspectives de recherche et d’interventions en matière de scolarité, persévérance et réussite scolaires (PRS). Il souhaite favoriser davantage de synergie entre les acteurs du monde de l’éducation, soit les élèves/étudiants-e et enseignants-es, mais aussi les administrateurs-rices scolaires, agents-es de liaison, parents, professionnels-les, bénévoles, chercheurs-es.

 

PÉRISCOPE s’intéresse à tous les apprenants, dès la petite enfance (0-6 ans), jusqu’au postsecondaire, en passant par le primaire et le secondaire.

La recherche et l’intervention en matière de participation/mobilisation des acteurs sont développées selon quatre niveaux :

  1. l’apprenant-e dans son groupe ou sa classe ;
  2. l’enseignant-e dans l’école ;
  3. l’interaction école/famille/communauté ;
  4. l’école et ses partenaires sociaux.

 

« De nouveaux projets de recherche sont appelés à naître de ces échanges partant de perspectives multiples, mais le Réseau PÉRISCOPE est d’abord là pour informer la prise de décisions des acteurs-trices puisqu’au cours de ses activités, différents savoirs sont négociés à des fins d’action, par la tenue de laboratoires du changement et le codesign d’environnements d’apprentissage. Bâtissant sur les alliances déjà formées en matière de PRS au Québec, les membres du Réseau profitent d’événements tenus par ces organisations pour conduire des rencontres qui permettent de pousser plus loin la compréhension de ce qui importe en matière de PRS au quotidien » (tiré de http://periscope-r.quebec/fr/le-reseau).

 

Jusqu’à maintenant, différentes initiatives ont été menées. À titre indicatif seulement, en petite enfance, la directrice scientifique de l’Équipe Qualité des contextes éducatifs de la petite enfance, Nathalie Bigras, a présenté dans le cadre d’un colloque de PÉRISCOPE à l’Acfas en 2016. Puis, un mémoire sur la réussite éducative a été produit, dans lequel la petite enfance avait une place considérable. Plus récemment, l’activité PÉRISCAR, un atelier d’échanges entre des chercheuses internationales a été organisé dans le cadre du congrès de LInternational Society for Cultural-historical and Activity Research (ISCAR) qui s’est tenu à Québec. Cet atelier de discussion s’est notamment déroulé en présence de chercheuses Marylin Fleer, Mariane Hedegaard, Hélène Makdissi, Thérèse Laferrière et Caroline Bouchard, de même que d'acteurs-trices du monde de l’éducation (p.ex., directrice d’un centre de la petite enfance, étudiants-es gradués-ées, Sylvie Théberge et Fannie Lamarche de la Fédération des syndicats de l’enseignement).

 

Ces événements sont autant d’activités qui permettent de réfléchir ensemble à la réussite éducative, dès la petite enfance !