Bannière Faculté des sciences de l'éducation Qualité éducative

Dearing, E. and Zachrisson, H. D. (2017).

Concern over internal, external, and incidence validity in studies of child-care quantity and externalizing behavior problems. Child Development Perspectives, 11: 133-138. 

 

 

Résumé :

Depuis l’entrée des femmes sur le marché du travail, de nombreuses études se sont penchées sur l’impact de la fréquentation d’un service de garde sur les enfants. Plusieurs revues de la littérature portant sur ce sujet suggèrent que plus le temps de fréquentation d’un SGÉ est élevé, plus l’enfant risque de présenter des problèmes comportementaux externalisés. Les auteurs du présent article remettent en question ces conclusions en exposant certaines failles au niveau de la validité interne, externe et d’incidence des différentes études recensées. Ils invitent la communauté de recherche en petite enfance à faire preuve d’une plus grande prudence avant d’établir des liens causaux entre le temps de fréquentation d’un SGÉ et son impact sur les enfants.

 

 

Validité interne : à quel point sommes-nous certains que les « effets » de la quantité de temps passé en SGÉ sont en lien causal avec  des problèmes de comportement?

 

Selon les auteurs de l’article, il y aurait très peu de certitudes à cet effet. Comme la fréquentation d’un SGÉ relève d’un choix parental, l’étude de celle-ci doit tenir compte de plusieurs possibilités de biais de sélection. Les auteurs de l’article démontrent, par leurs analyses secondaires des résultats des études présentes dans les revues de la littérature critiquées, que plusieurs designs conventionnels fréquemment utilisés dans le cadre de ce type de recherche sont sensibles à des variations dans la méthode utilisée et donc, les résultats seraient peu reproductibles.

 

 

Validité externe : dans quelle mesure connaissons-nous la réalité des SGÉ à l’extérieur des États-Unis?

 

Encore une fois, les auteurs répondent à cette question par : nous la connaissons très peu. La plus récente revue de littérature dont les conclusions sont critiquées par les auteurs de l’article repose sur un échantillon de données provenant en majeure partie des États-Unis. Ainsi, il est impossible de généraliser les résultats obtenus considérant que la réalité des SGÉ et leur fréquentation varient énormément selon les contextes sociopolitiques. Les auteurs suggèrent que, dans les travaux de reproduction de résultats conseillés plus tôt, une plus grande place soit accordée aux données provenant de l’international afin de pouvoir prendre en compte les variations liées aux contextes sociopolitiques.

 

 

Validité d’incidence : est-ce que nous nous posons les bonnes questions par rapport au temps passé en SGÉ?

 

Les auteurs sont ici ambivalents et ils critiquent le fait que certaines études comparent la fréquentation des SGÉ à un mode de garde exclusivement parental, ce qui ne reflète pas la réalité des familles d’aujourd’hui. Selon eux, les études d’intérêt et qui devraient attirer notre attention sont celles dont le design de recherche vise à permettre aux parents et aux politiciens de prendre des décisions éclairées par rapport à la fréquentation des SGÉ des enfants et aux mesures à mettre en place pour assurer leur bien-être.

 

 

En conclusion, les auteurs interpellent les futurs chercheurs qui se pencheront sur le sujet des « effets » de la fréquentation des services de garde sur les enfants à porter davantage attention à certains aspects de leur recherche. Soit le « comment » de la recherche; en d’autres mots, de porter une plus grande attention, dans la méthodologie, aux pièges fréquents qui diminuent la validité interne d’une telle recherche. Le « où » de la recherche; s’assurer de prioriser les données provenant d’études internationales afin d’examiner de façon systématique les variations liées aux différents contextes sociopolitiques. Un dernier élément que les auteurs souhaitent voir prendre davantage d’importance est le « quoi » dans la recherche; soit que les recherches futures s’assurent de représenter les réalités économiques et sociales modernes de la société qu’elles étudient afin de réellement soutenir les parents et les politiciens dans leurs prises de décisions.