Bannière Faculté des sciences de l'éducation Qualité éducative

Projet de recherche d’implantation de la maternelle quatre ans temps plein en milieu défavorisé.

 

Le 14 juin 2013, l’Assemblée nationale du Québec a adopté une nouvelle loi modifiant la Loi sur l’instruction publique concernant certains services éducatifs aux élèves vivant en milieu défavorisé1 et âgés de 4 ans. Le Conseil supérieur de l’éducation évalue qu’environ 27% des enfants de 4 ans ne fréquentent aucun service éducatif réglementé par l’État. Ainsi, la ministre a déterminé les objectifs, les limites, les conditions et les modalités visant l’organisation, par les commissions scolaire, de services éducatifs de maternelle à temps plein pour des enfants de 4 ans qui résident en milieu défavorisé. Les conditions et modalités se réfèrent au choix de l’école, à la disponibilité des locaux, au nombre d’élèves par classe, aux critères d’inscription des élèves, à certains articles du régime pédagogique, au financement, au programme d’activités et aux activités ou services destinés aux parents. Dans ce contexte, un projet expérimental d’implantation a été mis en place en septembre 2012 avec quelques groupes de maternelle 4 ans à temps plein en milieu défavorisé (TPMD); de plus, le Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport confiait à des chercheuses de l’UQO et de l’UQAM2, un mandat de mener une recherche visant l'atteinte des objectifs suivants:

Examiner et dégager les conditions (éléments facilitateurs et difficultés) qui favorisent une implantation efficiente de la maternelle quatre ans temps plein en milieu défavorisé :

  • l’opérationnalisation de l’implantation dans chaque milieu scolaire concerné;

  • les caractéristiques spécifiques de chaque milieu concerné : la continuité éducative, la communication avec les parents, les modalités de transition, l’adaptation de l’école aux enfants de quatre ans et aux familles, les ressources matérielles et humaines, le climat et le sentiment d'autoefficacité des enseignantes.

 

Examiner l’évolution du développement de l’enfant (cognitif, langagier et socio- affectif) de l’enfant dans un contexte de maternelle quatre ans temps plein en milieux défavorisés :

  • Décrire l’évolution du développement cognitif, langagier et socio-affectif de l’enfant de quatre ans;

  • Identifier les caractéristiques de l’environnement éducatif (climat de classe, soutien émotif, soutien à l’apprentissage);

  • Dégager la relation entre les caractéristiques de l’environnement éducatif et l’évolution du développement de l’enfant (cognitif, langagier et socio-affectif).

Cinq écoles ont été suivies durant les quatre années de cette recherche (de septembre 2012 à juin 2016) à deux moments. Plus précisément, à chacun des automnes (pré-test) et des printemps (post-test). Pour chacune des écoles, plusieurs instruments de collecte des données ont été complétés par les directions d’école, les enseignantes et les enfants. Afin d’atteindre ces objectifs, une démarche méthodologique mixte,  par étude de cas a été mise en place. Celle-ci se réfère, selon Merriam (2009), à une description détaillée et intensive d’un cas, d’un phénomène ou d’une unité sociale. Cette démarche méthodologique a permis d’effectuer, dans un premier temps, une  mise en relation entre les différentes sources des données afin d’approfondir la compréhension de chaque cas et dans un deuxième temps, d’analyser les interrelations entre les cas et tracer différentes réalités dans  le processus d’implantation de la maternelle 4 ans TPMD.

Johanne April, Catherine Lanaris, Nathalie Bigras et Francine Sinclair

 

1. L’expression ‘’vivant en milieu défavorisé’’ fait référence au lieu de résidence de l’enfant qui, au moment de son inscription, doit se situer dans une unité de peuplement de rang décile 8, 9 ou 10 selon l’indice de milieu socioéconomique (IMSE)

2. Johanne April, chercheuse principale-UQO; Catherine Lanaris et Francine Sinclair-UQO et Nathalie Bigras,-UQAM.