Bannière Faculté des sciences de l'éducation Qualité éducative

QUALITY THRESHOLDS, FEATURES, AND DOSAGE IN EARLY CARE AND EDUCATION

Burchinal, M., Zaslow, M. et Tarullo, L. (dir.) (2016). Quality Thresholds, Features, and Dosage in Early Care and Education: Secondary Data Analyses Of Child Outcomes. Monographs of the Society for Research in Child Development, 1-128.
 

Cette récente monographie porte sur l’identification de seuils de qualité pour des services éducatifs destinés à la petite enfance. On y soutient l’argument que les mesures mises en place par les gouvernements et visant la hausse du niveau de qualité des services de garde reposent sur l’hypothèse d’une relation linéaire entre la qualité et les bénéfices que les enfants en retirent. En effectuant l’analyse de données issues de leurs recherches ainsi que des analyses secondaires des données provenant de grandes enquêtes américaines, les auteurs proposent de redéfinir les seuils de qualité afin de mieux cerner la nature des relations entre la qualité et le développement de l’enfant. Ces connaissances pourraient permettre de formuler des recommandations précises afin d’optimiser la qualité des milieux de garde.  

 

Cette monographie avance également l’hypothèse que des mesures d’observation de la qualité de domaines particuliers du développement de l’enfant (par exemple, la qualité du soutien au langage) soient davantage associées au développement de l’enfant que celles examinant le niveau de qualité globale du milieu de garde.

 

Enfin, cette monographie s’intéresse aussi aux effets de la durée de fréquentation du milieu de garde. Les auteurs soulignent d’abord l’importance d’identifier les caractéristiques personnelles, familiales et environnementales pouvant influencer la durée de fréquentation d’un milieu de garde par les enfants. Les résultats de cette recension des écrits suggèrent une relation positive entre la durée fréquentation d’un milieu de garde et le développement cognitif. Alors que ces résultats semblent mitigés au sujet du développement comportemental. Les auteurs cherchent également à identifier s’il existe un lien entre le niveau de qualité d’un milieu de garde, particulièrement ceux de qualité élevée, et leur taux de fréquentation.

 

Le deuxième chapitre présente les méthodes utilisées pour la réalisation des analyses de ce volume. Huit projets de recherche ont été retenus, il s’agit des projets : FACES 2006, FACES 2009, HSIS, NCEDL, NC-PK, MTP, PCER et EHS1. Chacun de ces projets utilise une ou plusieurs mesures spécifiques d’observation de la qualité. Certains mesurent la qualité globale (utilisation du ECERS-R2 dans FACES 2006 et 2009, HSIS, NCEDL, NC-PK, PCER, EHS), d’autres la qualité des interactions (utilisation du CLASS3 dans FACES 2006 et 2009, NCEDL, NC-PK, MTP) ou encore un domaine d’apprentissage particulier (utilisation du ELLCO4 dans NC-PK et du TBRS5 dans PCER). Chacun de ces projets mesure aussi le taux de fréquentation du service de garde à la petite enfance fréquenté par les enfants. Certaines de ces études rapportent le cumul de la fréquentation (FACES 2006 et 2009, HSIS), d’autres la présence ou l’absence quotidienne des enfants (Faces 2006 et 2009), alors que pour d’autres, le nombre d’heures de fréquentation par semaine (PCER, NCEDL et FACES 2006), le nombre d’années passées dans un service éducatif de qualité élevée (FACES 2009 et HSIS) ou encore le temps accordé à des domaines d’apprentissage spécifiques (NCEDL et PCER) sont aussi notés. Il appert que tous les projets analysés rapportent des effets à long terme de la qualité sur le développement et les apprentissages des enfants d’âge préscolaire, tant pour les dimensions langagières, académiques que socioémotionnelles.

 

Le troisième chapitre s’est intéressé à l’identification des seuils de qualité associé à des effets positifs à long terme chez les enfants. Les résultats suggèrent que les mesures spécifiques de la qualité (des interactions ou des domaines d’apprentissage) sont davantage associées à des effets positifs à long terme chez les enfants que les mesures globales de la qualité. Leurs analyses n’ont toutefois pas permis d’identifier des points de rupture précis pouvant permettre de quantifier ces seuils.

 

Le quatrième chapitre s’est intéressé aux effets à long terme de la fréquentation des services éducatifs destinés aux jeunes enfants. On y rapporte que les enfants ayant cumulé deux années de fréquentation présentent des compétences académiques supérieures à ceux ayant fréquenté leur service pendant une seule année. On note aussi que les enfants qui s’absentent davantage présentent de plus faibles scores de mathématiques et de langage que ceux qui s’absentent peu. Toutefois, il semble que le nombre d’heures passées à l’apprentissage d’un domaine précis soit associé à des gains dans ce domaine. Par exemple, le fait de passer plus d’heures par semaine à l’apprentissage des mathématiques prédirait des compétences supérieures dans ce domaine.

 

Enfin, le cinquième chapitre conclu cette monographie en réaffirmant l’intérêt de générer de nouvelles connaissances au sujet des seuils de qualité et de la fréquentation des services éducatifs destinés à la petite enfance afin d’en comprendre les effets à long terme sur le développement et les apprentissages de l’enfant. On y souligne que dans un monde de ressources limitées, ces connaissances paraissent fondamentales pour cibler les politiques publiques les plus efficaces.



[1] FACES : The Head Start Family and Child Experiences Survey

    HSIS : The Head Start Impact Study

    NC-PK : North Carolina Prekindergarten

    MTP : My Teaching Partner

    NCEDL : The National Center for Early Development and Learning

    PCER : Preschool Curriculum Evaluation Research

    EHS : The Follow-Up Study of the Early Head Start Research and Evaluation Project

[2] Early Childhood Environment Rating Scale-Revised

[3] Classroom Assessment Scoring System

[4] Early Language and Literacy Classroom Observation Toolkit

[5] Teacher Behavior Ratings Scale

Vous pouvez consulter cette monographie ici.