Bannière Faculté des sciences de l'éducation Qualité éducative

Étude comparative de l'influence de la fréquentation de services éducatifs québécois et français au cours de la petite enfance sur le développement des enfants de 3 à 5 ans.

Ce projet implique presque l'ensemble des membres chercheurs de notre équipe en plus de susciter de nouvelles collaborations nationales et internationales:

Sophie Kern (Centre national de la recherche scientifique),

Marie-Claude Guay (UQAM),

Thérèse Besnard (Université de Sherbrooke),

Philippe Dessus (Pierre-Mendès-France - Université de Grenoble II) et

Christine Lequette (Pierre-Mendès-France - Université de Grenoble II)

 

Cette recherche poursuit l'objectif général de comparer l'effet de la fréquentation de services éducatifs
(SÉ) québécois (centre de la petite enfance [CPE]) et français (école maternelle [ÉM]) sur le
développement cognitif, langagier et socioémotionnel des enfants de 3 à 5 ans. Elle poursuit les objectifs
spécifiques suivants: 1) Comparer les deux types de SÉ sur plusieurs aspects de la qualité éducative, de
l'engagement de l'enfant et de son développement; 2) Évaluer dans quelle mesure les aspects de la
qualité éducative sont associés au développement des enfants à 3 et 5 ans; 3) Évaluer dans quelle
mesure les aspects de la qualité éducative sont associés à l'engagement de l'enfant, en contrôlant pour les
variables familiales; 4) Examiner comment le contexte culturel de chacun des SÉ, la qualité des SÉ ainsi
que l'engagement de l'enfant interagissent dans le temps pour expliquer les différences du
développement des enfants à 3 et 5 ans.


Pour atteindre ces objectifs, un devis corrélationnel longitudinal permettra de comparer des services
éducatifs du Québec (CPE) et de la France (ÉM), qui présentent des différences sur le plan des
programmes éducatifs (approche développementale versus approche d'instruction directe; Altet, 2013;
Hirsh-Pasek et al., 2009), mais également des similitudes (services éducatifs largement subventionnés,
francophonie). Il s'agit ainsi d'un contexte idéal pour comparer des effets de deux approches éducatives
sur le développement des jeunes enfants.


L'échantillon comporte 350 enfants répartis en deux groupes selon leur expérience éducative pendant la
petite enfance (G1: 150 enfants en CPE du Québec, G2 : 200 enfants de maternelle de la région de l'Isère
en France). Toutes les visites évaluatives se dérouleront dans les classes/groupes des enfants à 3 et à 5 ans.

L'engagement de l'enfant (InCLASS) et la qualité éducative (CLASS Pre-K)
seront observés dans ces milieux éducatifs.


Ce projet se situe en continuité avec deux recherches antérieures financées par le CRSH examinant les
effets de la fréquentation de SÉ sur le développement de jeunes enfants de 4 à 7 ans. Le projet poursuit
le travail amorcé sur l'influence des expériences éducatives sur l'engagement et le développement de
l'enfant en comparant deux programmes éducatifs distincts. Il contribue aussi aux connaissances sur la
conceptualisation de la qualité éducative en comparant deux contextes culturels différents. Les
retombées attendues permettront d'identifier les effets des deux approches éducatives et d'alimenter une
éventuelle révision de ces programmes, tout en offrant la possibilité de bonifier la formation du
personnel éducatif. Ainsi, les praticiens, les formateurs et les décideurs pourront disposer de résultats de
recherche novateurs pour mettre en place de nouvelles stratégies de formation, des politiques et des
programmes pour favoriser un développement optimal des enfants de ces contextes.