Bannière Faculté des sciences de l'éducation Qualité éducative

Long-run benefits from universal high-quality preschooling

Bauchmüller, R., Gørtz, M., et Rasmussen, A. W. (2014). Long-run benefits from universal high-quality preschooling, Early Childhood Research Quarterly, (29), 457–470.

 

Cette étude danoise vise à identifier si un service de garde de qualité fréquenté pendant la période préscolaire est associé à performance ultérieure au secondaire. En effet, l’importance chez l’enfant de la période de la petite enfance dans le développement cognitif et dans son acquisition du langage n’est plus à démontrer. Pourtant, d’après les auteurs, la plupart des études actuelles ne démontrent l’apport de la qualité des services préscolaire sur le développement d’un enfant qu’à travers des études réalisées à court terme. L'objectif est donc d’approfondir le rôle de la fréquentation d’un service préscolaire de qualité sur le développement à l'adolescence. Pour ce faire, cinq indicateurs ont été choisis pour tenter de mesurer la qualité d’un service préscolaire : (1) le ratio du nombre d’ éducateurs par rapport au nombre d’enfants, (2) la proportion d’employés masculins, (3) la proportion de personnel préscolaire formé, (4) la proportion d’employés issus de minorités ethniques et (5) la stabilité du personnel (inverse du roulement de personnel). Le premier indicateur, le ratio éducateurs-enfants, est issu des hypothèses voulant que plus l’équipe préscolaire est importante, plus l’équipe pourra passer du temps avec chaque enfant. Ainsi, plus de temps implique plus d’attention aux besoins individuels et développementaux des enfants de la part des éducateurs. Dans ce premier indicateur, les chercheurs ont fait le choix de ne pas distinguer le personnel formé et non formé en éducation, étant donné que le personnel non formé joue un rôle tout aussi important dans la qualité des services donnés à l’enfant. Argumentant que garder l’environnement propre, réaliser la réparation de jouets cassés ou encore apporter de l’aide en cuisine est tout aussi important que le travail du personnel formé auprès des enfants pour assurer une qualité dans le service. Le second indicateur, la proportion de personnel masculin dans le service, est lié à des théories démontrant que les jeunes garçons manqueraient de modèles masculins durant leur petite enfance et que seul du personnel masculin pourrait combler certains besoins spécifiques. Le troisième indicateur, la proportion de personnel formé en éducation préscolaire, a été choisi par les chercheurs car le personnel formé serait mieux outillé pour comprendre les besoins individuels de l’enfant ainsi que de l’amener à des apprentissages. Le quatrième indicateur, la proportion d’employés issus de minorités ethniques, serait issu de deux théories sur le rôle positif du personnel issu de minorités ethniques peut apporter. La première suggère que le personnel serait plus à même de prendre soin des enfants issus de groupes minoritaires, et ce grâce à leur expérience en tant que personnes appartenant à une minorité ethnique. La seconde indique que les enfants issus de minorités perçoivent le personnel issu de minorités ethniques comme un modèle ou un exemple d’intégration dans le groupe majoritaire. Enfin, le cinquième déterminant, la stabilité du personnel –ou encore– la proportion de personnel demeurant à l'emploi d’une année à l’autre, dérive des connaissances au sujet du faible niveau de qualification du personnel préscolaire dont le taux de roulement est élevé. De plus, une faible stabilité du personnel impliquerait un moins bon suivi des enfants et de leurs besoins individuels de la part des employés à long terme. Ces cinq indicateurs servent donc à mesurer la qualité structurelle du service préscolaire, c’est-à-dire qu’ils mesurent les caractéristiques de l’environnement et non pas les interactions au sein même de cet environnement (ou la qualité de processus). Les chercheurs expliquent le choix de ce type d’indicateurs par le fait que la qualité structurelle serait positivement corrélée avec la qualité du processus mais aussi en raison de l'accès aisé à ces données.

L’échantillon de cette étude est formé de 30 444 enfants nés en 1992, qui ont par la suite fréquenté des services préscolaires institutionnels jusqu'à l’équivalent du secondaire 3 (15-16 ans) en 2008. L’ensemble des données d’ordre populationnel est issu de Statistic Denmark. Les résultats obtenus par les chercheurs confirment les corrélations positives attendues entre la qualité structurelle du service préscolaire et les résultats scolaires des enfants au secondaire. Les chercheurs ont également démontré que la qualité du service préscolaire a une influence sur les résultats de l’enfant au secondaire selon leurs origines et les caractéristiques socio-économiques de la famille. Les chercheurs ont également démontré qu’il existe une association significative entre la qualité pendant la période préscolaire et les compétences langagières des enfants danois. Le ratio éducateurs-enfants et le nombre d'employés masculins seraient positivement associés au développement de l’enfant. La stabilité du personnel profiterait davantage aux enfants issus minorités ethniques. Toutefois, contrairement à ce qui était avancé par les chercheurs, la présence de personnel issu de minorités ethniques profiterait moins aux enfants issus de minorités ethniques qu’aux enfants issus de la majorité ethnique.