Sylvain Coutu

Je suis professeur au département de psychoéducation et psychologie à l'Université du Québec en Outaouais depuis plus de 25 ans. J'ai fait des études de doctorat en psychologie à l'UQÀM (programme offert à l'UQTR) et des études de 1er et 2e cycles en psychoéducation (Université de Montréal). Mes intérêts de recherche ont été très variés au cours de ma carrière. J'ai d'abord mené des travaux en lien avec les relations fraternelles, les rôles parentaux, la socialisation et les pratiques éducatives au préscolaire. Ces dernières années, mes recherches ont pris une tournure plus « appliquée » et je me suis intéressé de plus près à la prévention des difficultés d'adaptation dans les services de garde (en lien avec ma formation en psychoéducation). Les questions suivantes ont guidé la réalisation de mes derniers projets de recherche : Comment peut-on soutenir le développement social, affectif et émotionnel du jeune enfant qui fréquente un service de garde? Quelle influence l'éducatrice exerce-t-elle sur le développement des tout-petits (notamment en regard de la socialisation des émotions)? Comment favoriser une meilleure collaboration/communication entre les parents et les éducatrices? Quelles sont les stratégies de prévention les plus prometteuses au préscolaire? Toutes ces questions ont comme fil conducteur d'avoir une meilleure connaissance des conditions favorisant le développement optimal des jeunes enfants ainsi que des moyens pour améliorer la qualité de leurs milieux de vie. J'ai également eu l'occasion de collaborer à la réalisation de plusieurs projets d'intervention menés auprès de populations vulnérables (familles à risque de négligence, enfants ayant des retards de développement ou des comportements difficiles, etc.). Ces expériences m'ont permis de développer un intérêt pour l'évaluation de programmes et la conception de matériel d'intervention, d'évaluation et de formation. J'ai eu (et continue d'avoir) la chance d'être entouré de collègues et de partenaires compétents et dynamiques qui sont pour moi une grande source d'inspiration et d'admiration.

 

Mai 2014