Bannière Faculté des sciences de l'éducation Qualité éducative

Pleins feux sur nos membres: Camille Gagné

Je m’appelle Camille Gagné, je suis professeure dans les programmes de santé communautaire et de sciences infirmières à l’Université Laval. J’ai complété un baccalauréat en sciences de l’activité physique, une maîtrise et un doctorat en mesure et évaluation et un postdoctorat en promotion de la santé. Mes travaux de recherche s’articulent autour de deux axes principaux : le développement d’intervention visant la modification et le maintien de comportements favorisant la santé et le développement d’instruments de mesure. Ces axes sont utilisés notamment pour étudier l’activité physique, et plus particulièrement, celle chez les enfants d’âge préscolaire. À cet effet, Claude Dugas, Nathalie Bigras, Laurence Guillaumie et moi avons obtenu un financement de Québec en Forme en vue d’élaborer, d’implanter et d’évaluer une intervention ciblée s’adressant aux intervenants du préscolaire en vue d’augmenter les occasions offertes aux enfants d’être physiquement actifs lorsqu’ils sont au milieu de garde. Le projet vise principalement les éducatrices, mais des informations seront aussi communiquées aux directrices et aux parents, puisqu’ils sont des partenaires majeurs pour soutenir l’éducatrice dans ses actions et favoriser une cohésion entre ce qui se vit au service de garde et à la maison. Ce projet fait suite à une étude que j’ai réalisée (financée par le CRSH) et qui visait à identifier les facteurs psychosociaux et environnementaux qui expliquent l’activité physique des enfants d’âge préscolaire qui fréquentent un CPE. J’ai aussi mené des travaux visant à mieux comprendre les facteurs psychosociaux qui motivent les parents à favoriser les jeux/déplacements actifs de leur enfant d’âge préscolaire lorsqu’ils sont à la maison et ce qui motive les parents de ces enfants à être eux-mêmes physiquement actifs. Les facteurs ainsi identifiés pourront être utilisés pour développer une intervention adressée aux parents. Je m’intéresse également au développement et à la validation d’instruments de mesure. Par exemple, nous sommes actuellement à développer un outil d’estimation du temps et de l’intensité des jeux et des déplacements actifs des enfants d’âge préscolaire lorsqu’ils sont au milieu de garde.                                                                                                                                                 Camille Gagné