Lettre au Ministre de l'Éducation, des Loisirs et des Sports

Monsieur le Ministre de l’Éducation, des Loisirs et des Sports,

La présente lettre fait suite à l’article « Il y a urgence d'agir en matière de réussite scolaire, dit Proulx », paru dans le journal La Presse aujourd’hui même. Cet article nous a interpellés.ées à titre de chercheurs.res membres de l’équipe « Qualité des contextes éducatifs de la petite enfance », reconnue et financée par le Fonds québécois de recherche – Société et culture et dont les travaux portent sur l’étude des services de garde éducatifs et de la maternelle 4 ans et 5 ans pour favoriser la réussite éducative des jeunes enfants. Précisons que notre équipe réunit neuf chercheurs réguliers et cinq collaborateurs provenant de cinq universités canadiennes (UQAM, UQO, UQAC, U Laval et U de Toronto), dont l'expertise recouvre six disciplines en petite enfance (éducation, psychologie, psychoéducation, neuroscience, kinanthropologie et économie). Cette semaine, nous avons d’ailleurs tenu un colloque sur la question de la qualité des contextes éducatifs à offrir aux jeunes enfants, dans le cadre du congrès de l’Association francophone pour le savoir (Acfas). Notre colloque, le dixième en autant d’années, réunissait plus de 75 personnes issues de la recherche et la pratique en petite enfance.

Forts d’une solide expertise, nous tenons donc à vous exprimer nos inquiétudes face aux enjeux entourant les enfants de 4 ans dans notre société d’une part, et d’autre part, vous offrir notre entière collaboration pour en discuter. En effet, devant des décisions aussi importantes à prendre autour des petits, base de notre société, nous souhaiterions vous rappeler l’importance de consulter les chercheurs.res spécialistes de l’éducation à la petite enfance et de l’éducation au préscolaire, soit ceux et celles engagés.ées dans les différentes universités québécoises afin de former les futurs.es éducateurs.trices et les futurs.res enseignants.es à la maternelle 4 ans et 5 ans qui sont ainsi reconnus.ues par leurs pairs du domaine scientifique comme détenant une expertise en la matière. Nous serions donc enthousiastes à l’idée de vous partager le fruit de nos travaux qui sont reconnus internationalement, de même que de vous faire état de résultats probants sur la réussite éducative en petite enfance. À tout le moins, nous serions ravie d’entendre et de lire des propos nuancés au sujet de l’éducation des enfants de 4 ans dans notre société, soit en tout respect de ce qu’ils sont, voire comment ils apprennent et se développent.

Bien cordialement,
Caroline Bouchard, professeure titulaire et psychologue (Universite Laval)

Les chercheurs.res de l’équipe « Qualité des contextes éducatifs de la petite enfance » :
Nathalie Bigras, directrice scientifique de l’Équipe et professeure titulaire (UQAM)
Caroline Bouchard, professeure titulaire et psychologue (Université Laval)
Liesette Brunson, professeure (UQAM)
Gilles Cantin, professeur titulaire (UQAM)
Geneviève Cadoret, professeure (UQAM)
Annie Charron, professeure (UQAM)
Stéphanie Duval, professeure (UQAC)
Andréanne Gagné, professeure (UQAM)
Lise Lemay, professeure (UQAM)

Et ses collaborateurs :
Johanne April, professeure (UQO-Campus de St-Jérôme)
Gordon Cleveland, professeur (Université de Toronto)
Sylvain Coutu, professeur titulaire professeure (UQO-Campus de St-Jérôme)
Isabelle Laurin, chercheure d'établissement (Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-sud-de-l'Île-de-Montréal)
Joanne Lehrer, professeure (UQO-Campus de Gatineau)