Bannière Faculté des sciences de l'éducation Qualité éducative

Lemay, Bigras et Bouchard (2016)

 

Cet article présente les résultats d’une étude comparant les pratiques soutenant le jeu des enfants âgés de 0 à 3 ans de personnel éducateur de centre de la petite enfance (CPE) et de responsable de service de garde en milieu familial (RSG). Bien que la pédagogie du jeu soit une notion répandue dans le domaine de la petite enfance, il semble difficile de mettre en place des pratiques appropriées pour soutenir le jeu. Une des raisons évoquée pour expliquer ces difficultés est la variété d’applications disponibles en services de garde pouvant susciter des difficultés de compréhensions chez les acteurs du milieu. La recension des écrits indique aussi que peu d’études abordant le jeu ce sont penchés sur les pratiques mises en place auprès d’enfants âgés de 0 à 3 ans. Cette étude porte sur soixante-dix groupes d’enfants (50 en CPE et 20 en service de garde en milieu familial). Les échelles d’observation de la qualité éducative (version poupon et version milieu familial, Bourgon et Lavallée, 2004) ont été utilisée à trois reprises dans les milieux de garde auprès de groupes d’enfants de 18, 24 et 36 mois. Pour cette étude, des analyses secondaires de la sous dimension Valorisation du jeu (comportant 8 items) faisant partie des Interactions de l’éducatrice avec les enfants ont été réalisées.

 

Les résultats indiquent que les éducatrices et RSG observées ont obtenu des scores minimaux ou insatisfaisants aux items de la valorisation du jeu, à l’exception de l’item Respect du jeu qui a obtenu un score acceptable au regard des principes du programme éducatif Accueillir la petite enfance (MFA, 2007). De plus, lorsqu’on compare les résultats obtenus dans les deux milieux, on note que les scores des éducatrices en CPE sont légèrement plus élevés que ceux des services de garde en milieu familial. Ces résultats indiquent un besoin de hausser le niveau de qualité des pratiques éducatives soutenant le jeu dans ces milieux afin de favoriser le développement et les apprentissages des enfants à travers le jeu. Les auteurs suggèrent également de poursuivre les recherches abordant les croyances et les interactions des adultes au sujet du jeu des enfants âgés de 0 à 5 ans en contexte éducatif.

 

Vous pouvez consulter l’article intégral ici.