12e édition du CVRÉ

Concours organisé par l ’Association des étudiantes et étudiants de la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Montréal (ADEESE-UQAM), en collaboration avec la Faculté des sciences de l’éducation et l’Association étudiante aux cycles supérieurs en éducation (AÉCSÉd) et tenu en ligne le 3 février 2021.

Quatre étudiantes membres de l’équipe y ont participé et ont été récompensées.

Cette affiche a reçu
– le prix du vote du public d’une valeur 150 $ offert par l’AÉCSÉd et les services à la vie étudiante.
– le 2e prix du concours d’une valeur de 800 $.

Résumé
Dans le cadre de l’implantation de la maternelle 4 ans TPMD, les milieux doivent mettre en œuvre le volet Parents comme prescrit dans les encadrements ministériels (PFÉQ Éducation préscolaire 4 ans, 2017 et Guide de soutien au volet Parents, 2018). Le volet Parents vise à offrir dix rencontres aux parents dont l’enfant fréquente la maternelle 4 ans à temps plein. Un montant de 163 $ par enfant est accordé pour mettre en place ces activités. Puisque ce contexte est relativement nouveau, mon projet a pour but de comprendre en profondeur les expériences vécues par les parents et l’enseignant dans le cadre des activités du volet Parents à la maternelle 4 ans TPMD. Ce projet explore les notions de collaboration école-famille et de vulnérabilité des familles et vise à : 1) Décrire les activités vécues dans le
cadre du Volet parents à la maternelle 4 ans. 2) Comprendre en profondeur les expériences vécues par les parents et les enseignants dans le cadre des activités du volet Parents à la maternelle 4 ans. La méthodologie proposée est une étude de cas unique en utilisant une collecte de données qualitatives : 1) Un entretien semi- dirigé individuel auprès de l’enseignant et des parents; 2) Un questionnaire de récit d’expérience complété par
l’enseignant suite aux activités du volet Parents; 3) La collecte de documents écrits de l’enseignant relatifs au volet Parents.

Cette affiche a reçu
– le prix d’une valeur 200 $ offert par l’Équipe de recherche Qualité des contextes éducatifs de la petite enfance.
– le 1er prix du concours d’une valeur de 1200 $.

Résumé
L’importance de la période de la petite enfance pour la réussite éducative n’est plus à prouver, l’accès universel à une éducation préscolaire de qualité faisant d’ailleurs partie des objectifs de développement durable des Nations Unies pour 2030. À cet âge, le développement du cerveau de l’enfant est affecté par la qualité des expériences vécues. Toutefois, des études ont montré que peu de services éducatifs dans le monde offrent des expériences de qualité élevée et constante. Il parait donc nécessaire d’évaluer les niveaux de qualité éducative vécus dans les services éducatifs à l’enfance au Québec, notamment en CPE et en maternelles 4 ans. Or, les études ayant étudié la qualité éducative dans ces contextes comportent plusieurs limites, entre autres des résultats hétérogènes et aucune comparaison des CPE et des maternelles 4 ans. La présente étude cherche à répondre à ces limites en identifiant les niveaux de qualité éducative dans des groupes d’enfants de quatre ans fréquentant des maternelles et des CPE québécois. Un questionnaire sera utilisé pour mesurer les variables structurelles de la qualité, tandis que la variable de la qualité des interactions sera mesurée à l’aide du CLASS Pre-K. Des analyses descriptives, corrélationnelles et de régression permettront de répondre aux objectifs de la recherche. Les résultats permettront de cibler des points forts et des pistes d’amélioration pour les services étudiés, contribuant à l’atteinte de l’objectif des Nations Unies.

Cette affiche a reçu
– Le prix d’une valeur de 300 $ de l’équipe de recherche ADEL (Apprenants en difficulté et littéraire) de l’UQAM.

Résumé
La présente recherche vise à étudier l’influence de la qualité de l’environnement éducatif (physique et interactif) sur l’engagement de l’enfant au regard de l’émergence de l’écrit (développement du langage oral et écrit) à l’éducation préscolaire 4 ans et 5 ans. Nous poursuivons 3 objectifs : 1) Mesurer la qualité de l’environnement éducatif (physique et interactif) en émergence de l’écrit (langage oral et écrit) de classes d’éducation préscolaire 4 ans et 5 ans; 2) Mesurer le niveau d’engagement des enfants dans les activités liées au développement du langage oral et écrit; 3) Vérifier si la qualité de l’environnement éducatif est associée au niveau d’engagement des enfants dans les activités liées au développement du langage oral et écrit. L’échantillon sera composé de 30 enseignant.e.s de maternelle 4 ans et 5 ans et d’enfants de leur classe (N=150). Les observations en classe permettront, au moyen des grilles d’observation ELLCO et CLÉÉ, d’évaluer l’environnement éducatif pour le soutien du langage oral et écrit, alors que la grille d’observation inCLASS permettra d’évaluer le niveau d’engagement de l’enfant dans ses interactions avec l’enseignant.e, les pairs et les tâches dans les différents types d’activités qui favorisent le développement du langage oral et écrit. Les résultats contribueront à l’élaboration de nouvelles connaissances et à la formation initiale et continue des enseignant.e.s dans le cadre du nouveau programme-cycle de l’éducation préscolaire.

Cette affiche a reçu
– Un des prix de participation d’une valeur de 100 $ offert par la Fédération Autonome de l’Enseaignement (FAE).

Résumé
L’accroissement des besoins de garde pour les enfants âgés de moins de 3 ans est reconnu à travers le monde (OCDE, 2019). Au Québec, la majorité des enfants débutent la fréquentation d’un service de garde (tous types confondus) avant l’âge de 3 ans (Gouvernement du Québec, 2019). Or, c’est durant cette période que le cerveau de l’enfant se développe le plus rapidement (Bouchard, 2019). On sait aussi que les services de garde éducatifs (SGÉ) peuvent contribuer à ce développement lorsqu’on y retrouve une qualité élevée. Dans cette ligne, les résultats des enquêtes québécoises Grandir en qualité révèlent des niveaux de la qualité faibles à passables dans les services de garde en garderie alors que dans les centres de la petite enfance (CPE), on retrouvait plutôt des niveaux de passables à bons (Drouin et al., 2004; Gingras et al., 2015). De plus, nous notons une surreprésentation d’études concernant la qualité des interactions (CLASS, Pianta et al., 2008) auprès des enfants de 3 à 5 ans et l’absence de ces études chez leurs cadets. L’approche piklérienne, une approche pédagogique émergente développée pour répondre aux besoins des enfants de 0 à 3 ans est implantée dans certains SGÉ québécois, pourrait s’avérer pertinente pour soutenir la qualité auprès des groupes d’enfants de cet âge. L’objectif général de cette étude vise à mettre en relief l’approche piklérienne et la qualité éducative auprès d’éducatrices et de leur groupe d’enfants (0-3 ans) en contexte de CPE.